En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos et des boutons de partage.

Histoire des rues de Nontron

Abattoir municipal

Labatoire

 Abattoir municipal sur la rive gauche du Bandiat, entre le Moulin de la Nauve et le pont de la route de Villars.

Lire la suite...

Viaduc ferroviaire

 Le viaduc ferroviaire traverse la vallée du Bandiat (ligne Nontron-Thiviers) et achemine les voyageurs directement à la gare de Nontron. Sa construction s'est terminée en 1887. Inauguration en 1891 et circulation réguliére des trains à partir de 1892.

Viaduc et train

Lire la suite...

Rue Camille Chabaneau

Avant le XIVe siècle, elle s’appelait Rue Basse du Rieu, puis Rue du Rieu, enfin Rue du Rieu Merdanson à cause du Merdanson, petit ruisseau qui la longeait. On la trouve aussi désignée sous le nom de Rue du Ruisseau qui descend de la Fontaine Saint Pierre. Elle prit le nom de Rue des Arceaux vers le XIVe siècle, le ruisseau ayant été couvert de voûtes en forme d’arceaux. Au XXe siècle, cette voie fut dénommée Rue Camille Chabaneau par délibération du conseil municipal du 4 septembre 1908, pour honorer un professeur de lettres à l’Université de Toulouse, successeur de Mistral comme félibre majoral, et qui était né à Nontron.

Camille Chabaneau 1906

 

Séparateur 2 gris copie

Rue Thiers

C’est à peu près l’ancienne Rue Matagerre, dont le nom voulait dire « grande guerre », sans doute à cause des batailles qui s’y livraient pour défendre la ville. Elle a pris le nom de Rue Thiers, en souvenir d’Adolphe Thiers, homme d’était français (1797-1877) par délibérartion du conseil municipal en décembre 1887.

Place paul Bert et rue Thiers 1887

 

Séparateur 2 gris copie